Chapelle Sainte Catherine

Rien ne permet de dater la construction de la chapelle Sainte Catherine. En se référant aux personnages dont elle abrite la sépulture, on peut affirmer qu’elle est antérieure à 1610. Deux pierres tombales armoriées y sont encore visibles : celle de Jean-Jacques de Reinach-Montreux et de ses deux épouses ainsi que celle de son fils, Jean-Rodolphe, et de sa première épouse.

 

Les archives paroissiales indiquent qu’au moins quatre autres personnages de cette famille y furent également inhumés. On peut ainsi penser que les trois plaques funéraires dégradées par les burins de la Révolution qu’on peut encore voir sur le mur ouest évoquaient leur souvenir ou portaient leurs armoiries.


Journées européennes du patrimoine - Samedi 14 et dimanche 15 septembre 2013

Journées européennes du patrimoine les 14 et 15 septembre 2013

Durant ces deux journées, deux visites commentées ont été organisées. L'historien local, membre de l'association site médiéval de Montreux, Daniel Lougnot a pu conter l'histoire de la seigneurie de Montreux-Château à travers la restauration de la chapelle abritant les tombes des seigneurs.

 

Ces visites ont regroupés une soixantaine de personnes dont de nombreux élus comme M. Yves Ackermann, président du Conseil général du Territoire de Belfort. Pour une première, ce fut donc une réussite !


Restauration de la chapelle Sainte Catherine - 2011


Programme de sauvegarde - 2009

Chapelle Sainte Catherine

Dernier vestige avec les restes du château (motte castrale) de la seigneurie de Montreux, la chapelle Sainte Catherine tient une place prépondérante et sentimentale dans le cœur de nombreux Montreusiens.

 

Le conseil municipal a souhaité initier un programme de sauvegarde de cet édifice tout en respectant ses spécificités, son architecture et ses matériaux d’origine.

 

Ainsi, des contacts avec les amis de la maison Péronne de Montreux-Jeune (M. Geiss, Mme et M. Pierre) ont été renoués.

Notre histoire commune, entre les 3 Montreux, a été le point de convergence et d’unité, pour un projet, qui à terme nous concernera tous. Durant l’été 2009, un dossier et des photographies du site ont été envoyés à la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles), Préfecture de Région de Besançon afin que ses spécialistes viennent à notre aide pour une réhabilitation éventuelle de cette Chapelle.

 

Le mardi 6 octobre 2009, M. le maire fut convié à présenter et à exposer le site de la chapelle Sainte-Catherine et de la motte castrale lors de la réunion de la Commission régionale de sauvegarde des monuments historiques.

 

Le dossier, ainsi présenté, a retenu l’attention des éminents spécialistes et la commission a décidé d’effectuer et de financer une année de recherches sur le passé de ces lieux. À l’issue de ces études, il sera proposé un programme de réhabilitation du bâti (donc de la chapelle) et du périmètre du château avec le concours de la DRAC.

 

Ainsi, ce site historique et remarquable de notre village pourrait être mis en valeur car n’oublions pas que ce patrimoine est celui de tous les Montreusiens !